Qu‘est ce que l’investissement locatif Pinel ?

Crée en 2014, l’investissement locatif Pinel a remporté un franc succès. Plus souple et plus avantageux que son prédécesseur « le Duflot », il permet par exemple de contracter un bail avec un membre de sa famille ou de choisir la durée de l’engagement de location.

Les avantages du dispositif « Pinel »

Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt calculée sur le prix de revient plafonnée à 300.000 € (maximum de 2 logements par an). La réduction est accordée en fonction de la durée de votre engagement :

  • 12% sur 6 ans
  • 18% sur 9 ans
  • 21% sur 12 ans

Soit une réduction d’impôt totale maximum de 36.000 €, de 54.000 € ou de 63.000 € selon la durée d’engagement locatif choisie.

  • Vous pouvez louer votre bien à n’importe quel membre de votre famille, en dehors de votre foyer fiscal.
  • La mixité d’occupation accédant / investisseur favorise la qualité d’entretien de votre investissement.

Vos engagements dans le cadre du dispositif « Pinel »

Pour bénéficier de cet avantage fiscal il vous suffit :

  • d’investir dans un bien immobilier neuf situé dans des zones géographiques réputées « tendues » c’est à dire caractérisées par un déséquilibre entre l’offre et la demande de logement ;
  • de respecter des plafonds de loyers (entre 8,75 et 16,83 € par mètre carré selon les zones), de ressources de locataires et de prix au m2 de surface habitable (5.500 €/m2 maximun) ;
  • de confier votre bien à la location en tant que résidence principale du locataires pendant 6, 9 ou 12 ans ;
  • de louer votre bien dans les 12 mois qui suivent l’achèvement des travaux ou l’acquisition du logement si elle est postérieure ;
  • d’acter l’acquisition avant le 31 décembre 2017.

Dispositif Pinel : Attention aux pièges !

  • Si en théorie, le dispositif Pinel est ouvert à tous, dans les faits, ce sont les contribuables aux revenus relevant des tranches d’imposition supérieures (30% et plus) qui bénéficieront de la défiscalisation la plus optimale. Le solde de la réduction annuelle ne pouvant pas être reporté sur l’impôt dû les exercices suivants, vous devez vous assurer que l’avantage fiscal ne dépassera pas le montant de votre impôt.

  • Veiller à bien choisir votre programme ! La règle absolue : attention à l’emplacement ! Pour faire un bon investissement, choisissez une ville avec une forte demande locative ou une ville en pleine expansion. L’idéal est d’investir près de chez vous. Il sera plus facile pour vous d’évaluer le positionnement de votre bien et de le gérer.