Votre argent mérite mieux que de dormir
sur un livret A !

Ce n’est pas un scoop : le Livret A et le Livret de développement durable (LDD) ne rapportent plus rien… Leur taux a été abaissé à 0,75% le 1er août 2015.

Il est vraiment dommage de laisser votre épargne dormir sur vos livrets réglementés alors qu’il existe d’autres solutions de placement plus rentables même à court terme !

Au-delà d’une rémunération quasi nulle, sachez qu’investir sur un Livret A ou un LDD, c’est en quelque sorte « nationaliser son épargne » puisque que les fonds sont administrés par les pouvoirs publics. Ils sont centralisés en grande majorité (65%) auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et servent notamment à financer le logement social et les crédits accordés aux collectivités locales… un argent cher et peu productif.

Votre épargne mérite bien mieux et l’économie française aussi !

L’assurance-vie une bonne alternative au Livret A
même à court terme !

L’assurance-vie, recherchée pour sa souplesse de fonctionnement, est pleine de ressources et vous offre un potentiel de rendement bien supérieur aux livrets réglementés.

L’Assurance-vie est avant tout un « outil d’épargne pour la vie » avant d’être un outil de transmission !

  • Il est faux de croire que l’assurance-vie n’est avantageuse qu’en cas de décès

    Grâce à sa fiscalité avantageuse, sa flexibilité de gestion de l’épargne qui permet d’aller trouver de la rentabilité et de s’adapter à une majorité des objectifs patrimoniaux et financiers des particuliers, l’assurance-vie conserve tous ses atouts même à court terme.

  • Contrairement aux idées reçues, l’épargne en assurance-vie n’est pas bloquée pendant 8 ans !

    A tout instant, vous pouvez disposer librement de tout ou partie de votre épargne. L’argent placé sur un contrat d’assurance-vie est entièrement disponible quelle que soit l’ancienneté du contrat. Pour récupérer les fonds, il suffit d’en faire la demande auprès de l’assureur qui vous libère les capitaux en 10-15 jours. Et même si vous effectuez un rachat sur un contrat d’assurance-vie récent (même au bout d’un mois !), sachez que celui-ci sera peu fiscalisé puisque la taxation sera basée sur le montant des plus-values qui sont, par nature, faibles sur un jeune contrat.

  • L’assurance-vie n’est pas réservée aux plus aisés et ne nécessite pas de gros efforts d’épargne

    Vous pouvez bien sûr garder quelques économies sur vos livrets pour faire face à quelques dépenses courantes mais il est inutile de garder vos livrets au plafond si vous n’en avez pas l’utilité à très court terme. L’assurance-vie permet à chacun de se constituer un capital, à son rythme, suivant ses moyens et d’en disposer le moment venu.